Image de Raychan
Tropical Leaves

Bien se nourrir à travers de la pensée chinoise  

"Les 5 Eléments chinois, comment les inviter dans nos assiettes ?"

Apprendre aujourd'hui à cuisiner selon une pensée chinoise de plus de 3000 ans

  

 Une pensée pour autant novatrice et applicable à nos vies modernes et occidentales.  

Savoir pourquoi l’aubergine rafraîchit le corps et le fenouil réchauffe et fait digérer. Comprendre pourquoi le chou aide à prévenir les maladies lourdes et à traiter les douleurs est utile dans la vie de tous les jours.

Après une première surprise, quand on découvre l’inconnu et le coté « exotique » d’une pensée différente de la nôtre, on se rend compte que l’Homme a les mêmes besoins en Chine, en Afrique ou en France : s’intégrer au mieux dans son environnement pour vivre une vie pleine de vitalité et d’énergie. Tout en préservant le vivant autour.

Les ateliers de pensée chinoise Petit Ventre Heureux vous permettent de partir à la découverte de la nature et des saveurs des aliments selon les 5 Eléments chinois. La nature d’un aliment correspond à sa thermique : chauffer ou refroidir le corps. La saveur correspond à la manière dont il fait circuler l’Energie dans notre corps. La saveur salée par exemple guide l’énergie vitale vers la profondeur de nos corps, vers les Reins.

La pensée chinoise est universelle.

Si nous regardons les besoins humains partout dans le monde, nous nous rendons compte que notre bien-être phy- sique et émotionnel est le résultat de la connexion que nous établissons avec le monde qui nous entoure. Nous sommes un produit de notre terroir. Telle la vigne qui puise sa force dans son sol et qui s’adapte aux saisons et aux climats. 

Ces principes universels que nous enseigne la pensée chinoise sont simples, mais pas simplistes. Elle considère que la santé et le bien-être humains reposent sur une vision globale des choses. Nos organismes sont intimement liés à la nature. En fait, il faut plutôt admettre que l’être humain est une partie de la nature. Chaque que fois que nous inspirons, nous l’invi- tons en nous, chaque fois que nous mangeons, nous la digérons pour qu’elle fasse corps avec nous. 

Nous pouvons choisir ce que nous mangeons. Quand et comment nous le mangeons. La cuisine des Cinq Éléments suit les saisons et la nature. Se soumettre aux lois de la nature n’est pas une faiblesse, mais un signe de bon sens et de sagesse. Attendre la saison pour déguster des fraises n’est ni rétrograde ni synonyme de privation. Elles auront non seulement la pointe rouge, mais aussi le cœur empli de vitalité et feront vibrer vos papilles. Un vrai cadeau. Alors patience... 

La cuisine des Cinq Éléments nous permet de nous aligner avec le moment et le lieu. Elle permet de nourrir corps et esprit avec comme ingré- dients principaux les couleurs, saveurs, textures et arômes. Elle offre la santé à travers du plaisir. Cette notion est très importante : avant que l’aliment ne soit notre premier remède, il ouvre une porte vers une satisfaction profonde. 

Nous pouvons alors cuisiner selon les Cinq Éléments par goût d’aventure, par envie de se faire du bien, par recherche d’harmonie et de bien-être. 

Il existe parfois des moments dans la vie où la santé est fragile et un désé- quilibre nous demande de faire plus attention à nous, quand nous devons retrouver le chemin vers la santé. 

C’est pendant ces circonstances que la cuisine des Cinq Éléments se pro- pose à nous avec véhémence. 

La nourriture s’incorpore, devient une partie de notre corps et de notre esprit. Une bonne raison de la comprendre, de la respecter et de l’aimer. Tous les aliments sont en même temps fournisseurs d’Énergie vitale et remèdes, ou devraient l’être. 

 

Sommes-nous cuisiniers ou médecins dans nos cuisines ?