Rechercher

Inspiration lors de mon voyage à Vienne, les trésors violets !



Ici à Vienne les prunes me sourient partout ! C’est vraiment la saison pour manger ces trésors violets.

Pour la pensée chinoise les prunes ont une nature neutre et une saveur douce et acide. Elles vont donc ni chauffer ni refroidir le système, tonifier la Rate et agir comme astringent.


Elles font circuler le Qi et le Sang et préviennent les accumulations.

Elles aident à traiter les jambes gonflées et autres accumulation d’humidité dans le corps.

Elles tonifient et nourrissent le sang.

Elles font circuler le sang, éclaircissent les yeux.

Elles tonifient le Yin en aidant à produire des liquides organiques (gorge ou peau sèche par exemple).


Elles agissent comme anti oxydants en chassant les radicaux libres du corps.

Elles aident à la digestion (fibres) et tonifient le système digestif.

Et enfin, elles traitent la constipation.

Dans la Chine ancienne, la prune était utilisée pour renforcer le système immunitaire, dans l’optique d’un hiver ou ceci sera une bonne idée.

Aussi pour faire durer le plaisir, je vous propose de faire une mousse à tartiner pour la saison yin de l’année :


Voici une recette merveilleuse bien de chez moi !

Avec cette recette vous en aurez pour tout l’hiver (environ 4 bocaux)


2 kilos de prunes bien mures

500 g de sucre brun

1 CàC de zeste de citron

1 CàC de cannelle

1 pincée de poivre noir (poivre pamplemousse, si par hasard vous en aviez)

1 pincée de fleur de sel

4 CàS de rhum


Laver, enlever le noyau et couper les prunes en petits morceaux.

Tout mettre dans une grande casserole, mélanger avec le sucre, les zestes de citron, la cannelle, et porter à ébullition.

Réduire la chaleur, ajouter le poivre et la fleur de sel et laisser cuire à feux tout doux pendant une heure en mélangeant régulièrement.

Un bon moment pour écouter quelques valses de Strauss…. ou bien Die Fledermaus !


Préchauffer le four à 130°.

Après la cuisson, mixer le mélange avec une girafe.

Mettre le mousse dans un récipient résistant à la chaleur, le placer au milieu du four et laisser sécher pendant environ 5 heures, en mélangeant de temps en temps.


Stériliser des pots à confiture avec de l’eau bouillante, les remplir avec la mousse bien chaude, diviser le rhum équitablement et le verser dessus. Fermer bien et garder pour un hiver délicieux.

5 vues0 commentaire