Rechercher

Le Qi, Jing acquis

Une partie de notre Jing acquis dépend de l’Energie acquise. En chinois ceci s’appelle du Qi!



L’idéogramme du « Qi » se traduit par ÉNERGIE ou SOUFFLE.


Visuellement, il représente un champ divisé en parcelles avec au milieu des grains de riz ou de millet. Au-dessus est figurée la vapeur.

Cette vapeur symbolise la transformation du grain de riz par l’eau et le feu en nutriments utilisables par le corps humain. Tout y est. La dimension dynamique du concept d'”Énergie” parle d’un mécanisme : la transformation du bol alimentaire en substance vitale.


L'Énergie est la substance la plus fondamentale pour assurer l’activité vitale. L’homme fait partie d’un tout. Il vit au milieu de la nature. Sa croissance et son développement dépendent des échanges avec ce milieu.


S’agissant de l’alimentation, l’idéogramme Qi indique que la meilleure source énergétique pour l’Homme se trouve dans les graines et dans leur transformation qui les fait passer de l’état cru, difficilement consommable, à l’état cuit. L'Énergie qui se dégage de la transformation du bol alimentaire donne une force immédiatement utilisable et constitue notre source vitale. Pour que ceci soit un processus facile, sans consommer de vigueur, les mets doivent se choisir selon les besoins et la faculté digestive de la personne.


La diététique chinoise recommande de cuire les aliments. Les céréales doivent être très bien cuites, les légumes nécessitent une cuisson moins importante. Le cru doit rester exceptionnel.

Si votre système digestif est faible, les aliments crus provoquent des symptômes tels que ballonnements, frissons, fatigue après les repas…


Il est bien évident que chez nous en occident nous consommons plus de crudités et cela fait partie de nos habitudes, aussi nous avons besoin de textures croquantes dans nos vies si remplies et quelque peu stressantes. Cherchez à vous connaître : si votre feu digestif est fort, vous pouvez les digérer, si votre ventre est ballonné, vous sentez froid et fatigue après manger, réservez les crudités pour le début de vos repas et la saison chaude.


Dans tous les cas, pour bien digérer, une boisson chaude (infusion, bouillon, nos merveilleuses Potions Énergiques ou tout simplement de l’eau chaude) est recommandée en fin de repas pour apporter à l’Estomac les liquides et la chaleur nécessaires à la digestion. (Pour plus de détails, se reporter au chapitre « Le pivot de la digestion, Estomac et Rate »).


La quintessence de cette Énergie acquise se trouve dans celle des aliments. La vivacité de ce que nous mangeons se cherche de nouveau dans le concept Jing. Notre aliment a-t-il du Jing ou pas ?

Ce Jing, cette force nutritive du corps et de l’esprit, se construit dans un aliment vivant respecté et dans sa saison. Une tomate qui pousse hors sol n’en aura pas ou peu. La couleur, la consistance, le goût, la résistance aux prédateurs en forme d’insectes, d’escargots..etc. montre aussi sa force. Les aliments traités et assistés dans leur croissances perdent la force intrinsèque de bien se développer et de se fortifier en se protégeant. Nous sommes encore une fois ce que nous mangeons.

L’espèce humaine fait partie du monde naturel. La nature qui l’entoure réunit les fondations pour son épanouissement et sa santé. Les transformations qui s’opèrent à travers le climat, par exemple, influent directement ou indirectement sur nos vies, et se reflètent dans notre vie physiologique et psychologique. L’Homme communique au travers de sa bouche et de sa peau avec son environnement. Le Su Wen, l’un des classiques de médecine chinoise, le dit clairement : «Le Ciel nourrit l’Homme de ses cinq propriétés, la Terre nourrit l’Homme de ses cinq saveurs. L’être humain vit au sein de la nature, il est soumis à ses lois. »




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout